Qui sont les Rroms?

Les Rroms sont un peuple européen d’origine indienne, dont les ancêtres sont venus de la moyenne vallée du Gange, en d’Inde du Nord, il y a environ 800 ans.

Ils sont aujourd'hui dispersés dans le monde entier, surtout sur notre continent. Parvenus en Europe par l'Asie Mineure et le Bosphore, ils se sont installés d’abord dans les Balkans, puis dans les Carpates et petit à petit dans tous pays européens, de la Grèce à la Finlande et de la Russie à l'Europe occidentale (Espagne, Portugal, France, Allemagne et Royaume Uni). On compte environ 12 millions de Rroms en Europe, dont au moins un demi-million en France.

Les Rroms au sens large se subdivisent principalement en Rroms dits "orientaux" (85% du total), en Sintés (souvent appelés Manouches en France – 4%) et en Kalés (ou Gitans – 10%), en Gypsies (ou Romanichals en Grande-Bretagne – 0,5%) – sans compter divers groupes de moindre importance numérique mais tout aussi Rroms que les autres Rroms. Au niveau européen, ils sont aujourd’hui sédentaires à 96%.

Les Rroms sont un peuple sans territoire compact, qui n’a jamais eu de revendications territoriales, mais qui est lié par une conscience identitaire, une origine, une culture et une langue communes.

Etre Rrom est une valeur positive indiscutable, autant qu’être Chinois, Argentin ou Français

Et les Tsiganes alors ?

Le mot ‘Tsigane’ vient du grec Atsinganos; c'était le nom d'une secte qui a disparu au XIème siècle: bien avant l’arrivée des Rroms dans l'Empire byzantin, il y vivait cette secte, pratiquant une variante de la religion persane manichéenne (préislamique). Or, ses fidèles refusaient le contact physique avec tous les autres, qu’ils considéraient impurs. Les paysans byzantins les avaient donc appelés Atsinganos ("non touchés", mais ceci dans le sens inverse de la notion d'intouchable en Inde). Quand les Rroms arrivèrent à leur tour, venant d’Asie et gardant une certaine distance, les prirent pour un nouveau contingent de cette secte.

A partir de ce nom, Atsinganoi, les Rroms d’Europe furent diversement appelés en fonction des différentes langues des pays dans lesquels ils arrivèrent ensuite : Zingari en Italie, Tsigani dans les pays slavophones et en roumain, Zigeuner en allemand, Cigane en portugais, Tsigane en français (et Cigains en vieux-français)…
A part son caractère péjoratif (dans de nombreuses langues il véhicule les idées de menteur, voleur, parasite, magouilleur, malpropre – la liste est sans fin), ce mot de Tsigane n'a pas de définition réelle. Plusieurs groupes en effet, qui n'ont aucun rapport entre eux de par leur origine, leur culture, leur langue et leur regard sur eux-mêmes sont à l'occasion appelés Tsiganes par les populations environnantes, ignorantes et souvent racistes à leur égard. Ont pu être appelés Tsiganes les Irish Travellers (celtes), les Yéniches (germaniques), les Egyptiens des Balkans, les Rudar (ou Beás – à l'origine Roumains du sud de la Serbie) et bien d'autres, jusqu'aux pillards de la guerre de Bosnie… Dans l'esprit de la pratique désormais universelle, le 1er Congrès International des Rroms (Londres, 1971) a revendiqué le droit légitime de ce peuple à être reconnu sous son véritable nom de « Rrom » pour le désigner. On utilise parfois en France le terme "Rroms, Gitans et Manouches" pour spécifier les trois grandes branches de ce peuple.

Rroms et Gens du Voyage

De leur arrivée en Moldavie et Valachie au XIV siècle et jusqu'en 1856 les Rroms furent réduits en esclavage – et donc largement sédentaires. A peine 4 % de la population globale des Rroms (environ 15 millions) sont nomades. Ils n’ont jamais été nomades par culture, mais par nécessité :
Pendant des siècles, ils ont été chassés de pays en pays, presque partout en Europe, sous peine des pires sanctions, y compris la peine de mort, parce que nés Rroms…. Ils tentaient donc de fuir violences et discriminations avec l'espoir de trouver un pays plus accueillant…
Les gouvernements et les Parlements s’empressaient de promulguer des lois à leur encontre. Les états allemands à eux seuls ont voté cent quarante huit lois et décrets les concernant entre 1416 et 1774 !
Dans l’Espagne du 16ème siècle, tout Rrom (Gitan, en ce pays) surpris en train de parler sa langue maternelle était puni de mutilation… ce qui explique que le rromani s'y transforma en ce qu’on appelle le «Kaló », un idiome en fait plus espagnol que rromani…

Repoussés systématiquement, les Rroms d’Europe occidentale ont dû développer des moyens de subsistance adaptés à ce genre de vie : travaux agricoles saisonniers, travaux de réparation notamment de chaudronnerie, vannerie, voyance, maquignonnage, petit commerce ambulant… compatible avec la mobilité, dont certains sont aujourd'hui très fiers et qui constitue un Droit de l'Homme reconnu et pour l'exercice duquel tous les Rroms se battent.

Le 8 avril 2009, reçue à l’assemblée nationale, une délégation d’associations rroms, gitanes et manouches récusait dans un Décalogue l’appellation « gens du voyage » et demandait entre autres le respect du droit de circuler et de stationner pour tous, sans discrimination.

Le rromani – qu’est-ce que c’est au juste?

C’est la langue des Rroms ! Elle est indiscutablement indienne et proche du hindi, langue de l’Inde. Son vocabulaire et sa grammaire de base sont indiens aux trois quarts. Le reste est constitué de vocabulaire emprunté principalement au persan, au grec et ensuite aux langues européennes de contact. Malgré sa prétendue diversité dialectale, le rromani est une seule et même langue et les Rroms de Russie, d’Albanie, de Grèce etc. peuvent très facilement communiquer entre eux en rromani – à la seule condition de ne pas l'avoir oublié…
Ecrit depuis le début du 20ème siècle dans des alphabets différents selon les pays, le rromani dispose depuis 1990 d’une écriture commune laquelle permet notamment une meilleure diffusion de la littérature rrom. Dans certains pays, comme la Roumanie, il est enseigné à l’école et, en France, l’INALCO dispense une formation complète en langue et civilisation des Rroms.

Rrom et Roumain, est-ce la même chose ?

Les Rroms sont un peuple européen d’origine indienne, réparti dans l’ensemble de l’Europe et au-delà. Les Roumains sont un peuple de 30 millions d'âmes vivant en Roumanie, en République de Moldavie et dans quelques régions voisines. Leur langue, le roumain, est une langue néo-latine.
Le mot « Rrom» vient du sanskrit « Ḍomba», qui signifiait "artiste, artisan, qui crée de son esprit, de ses mains", alors que « Roumain » vient du nom de la ville de Rome.
Il s’agit donc de deux peuples distincts ayant des origines, langues et cultures différentes. Certes, la Roumanie compte le nombre le plus important de Rroms – près de deux millions, mais c'est un hasard : tous les Rroms ne sont pas Roumains et tous les Roumains ne sont pas Rroms

Que signifie le terme Samudaripen ?

En rromani, ce mot veut dire « meurtre collectif total », et il désigne le Génocide du peuple des Rroms, Sintés et Kalés pendant la Seconde Guerre Mondiale.
N’oublions jamais, alors même que les historiens et les medias passent encore trop souvent cette tragédie sous silence, que la population rrom en Europe a perdu plus de 500 000 des siens entre 1933 et 1945. Les Nazis et leurs alliés de tous les pays ont persécuté, stérilisé, emprisonné, torturé, fusillé, et finalement gazé les Rroms dans les camps de la mort ou dans les bois. Etaient considérés comme Rroms ceux qui avaient au moins un arrière grand parent rrom.
Les Rroms en tant que peuple étaient condamnés à l’extermination (voir l’ordonnance d’Himmler de 1938) car quoique « aryens » ils étaient considérés par les nazis comme des parias, asociaux, « de sang métissé », donc dangereux pour le "sang pur allemand". Il ne faut pas oublier, au-delà des morts, tous les Rroms restés orphelins, veufs et veuves, stérilisés, traumatisés à vie dans leur corps et leur esprit par la folie nazie.
En 1997, le président des Etats-Unis Bill Clinton a choisi le professeur Ian Hancock, un intellectuel rrom, pour le nommer membre du U.S. Holocaust Memorial Council en tant que représentant du peuple rrom. Au cours des dix-sept ans d’existence de ce Conseil, c’était la deuxième fois seulement qu’un représentant rrom pouvait faire partie des 65 membres qui le composent. Lors du procès de Nuremberg qui jugea les criminels de guerre nazis, aucune déposition de Rrom ne fut entendue. Pourquoi ?????
Plus de 6 décennies après la libération des camps, la population rromani attend toujours que le monde reconnaisse son martyre sous le régime nazi. Jusqu’à nos jours, seules les victimes rroms de nationalité allemande ont reçu des « réparations » financières et sur le plan de l’histoire, presque rien n'est fait pour la reconnaissance du Samudaripen.

Le saviez-vous ?

Qu’ont en commun Django Reinhardt, Matéo Maximoff, Yul Brynner, Serge Poliakoff, Otto Müller, Camarón… ? Ils étaient Rroms !

A quoi correspond le 8 avril, journée mondiale des Rroms?

Le 8 avril est une vieille fête des Rroms de Transylvanie – le "jour des chevaux" (sortie festive des abris d'hiver avec les chevaux ornés de guirlandes) mais elle a pris une nouvelle dimension plus récemment et beaucoup de Rroms de par le monde la célèbrent désormais comme la date du premier congrès mondial des Rroms en 1971. En France, La voix des Rroms a instauré cette tradition depuis 2005 et organise chaque année une Semaine de la culture rromani. En ce jour important pour le peuple rrom, une pensée va tout naturellement aux victimes du Samudaripen, déportés et tués parce qu’ils étaient nés Rroms. Pour que ce chapitre ignoble de l'Histoire ne se répète plus jamais, nous pensons qu’il est important que tous se rapprochent pour mieux se connaître. Si la mère du racisme est l’ignorance, son père est l'égoïsme, et c’est donc en faisant la connaissance de la culture rrom que la méfiance, l’hostilité, la haine et le mépris vis-à-vis des Rroms finiront par devenir un simple sujet d'étude pour les historiens…

SI MAN JEKH SUNO – aurait dit Martin Luther King

18 commentaires:

Anonyme a dit…

Comment pouvez-vous défendre ces voleurs, ces aggresseurs, ces imposteurs, qui ne vivent que du VOL ? Comment pouvez-vous dormir tranquille alors que 100% de ces populations vivent pour nous nuir ? Avez-vous déjà vu des ROMS mandier légalement ? Non, parce qu'ils préfèrent exprimer leur haine sur la société au lieu de faire des efforts comme le font les noirs africains qui vendent des tour eiffel au black. Eux au moins ne font de mal à personne. AVEZ-VOUS SEULEMENT DEJA ETE VOLÉ PAR DES ROMS ET LES AVEZ VOUS DEJA REELLEMENT SURVEILLÉS LORSQU'ILS SONT LOIN DE VOS BUREAUX OU JE SUIS SUR QU'ILS DOIVENT SE FAIRE DOUX COMME DES AGNEAUX POUR VOUS POUDRE LES YEUX !!! Honte à vous.

La voix des Rroms a dit…

Monsieur, Madame, ou autre chose,
Votre message est une infraction pénale et en ne la censurant pas, nous prenons un risque juridique, en tant que responsables des publications. Mais nous ne le censurons pas car il est une matière pour la pédagogie que nous faisons. Votre discours illustre parfaitement les clichés qu'on des gens qui refusent de connaître. Vous n'avez pas lu la présentation du blog, autrement vous aures su que nous sommes Rroms. Et selon vous, nous sommes là pour vous nuir, alors pourquoi vous écrivez-nous? En tout cas, merci d'afficher votre ignorance et votre racisme (vos propos sur les noirs africains n'atténuent pas ça). Merci de représenter ici tous ceux qui "pensent" comme vous. Cela permettra aux visiteurs de voir un exemple concret de bêtise et de racisme.

Anonyme a dit…

En fait, je réagis surtout pour tenter d’expliquer à ce pauvre homme, qui a été volé, que ce pourrais être aussi par d’autres, dont ses voisins, sa famille presque proche, qui ont tout loisir de faire du repérage, et pas forcement « l’estranger »

Il faut dire que le citoyen moyen a acquit des automatismes par la télévision et autres médias, et même si cela ressemble à une caricature, ce que je cite ensuite est malheureusement la vérité.

Ainsi, par exemple, si un vol se produit, on cherche un camp Rom dans les alentours
S'il s'agit d'une agression au couteau, on cherche un Arabe passant dans les environs (avant on cherchait les Italiens ou Portugais sur ce point)
Une bagarre avec des blessés, encore un groupe de Roms ou d'Arabes ! , avant on aurait cherché les Polacs ou Ruskofs car ce ne pouvait être qu'eux, surtout si un rasoir était de sortie.

Si nécessaire on "reconnaitra" le criminel pour peu qu'il ait la bonne couleur ou une « tronche qui ne revient pas »
La police arrêtera les "délinquants habituels", c'est à dire, peu les blancs, pas les costard-cravates" même s'ils transportent 20grs de coke par semaine, et, avec la justice, on ne travaillera "qu'à charge"

Des délinquants établis ou en devenir peuvent mettre à profit la présence de gens malaimés ou dont on se méfie.
Car s’il y a des crimes, c'est à cause du camp, ou des banlieusards qui viennent s'amuser en ville. Je me souviens de la vague télévisuelle des "rendez-vous de bandes à La Défense"...

Je suis moi-même descendant d'émigrés, mes deux parents sont nés en France mais mes grands-parents sont nés dans différents pays de l'est, et étant jeune, j’étais quand même un des Polac.

Mais j'ai remarqué rapidement que les "convertis" ou "naturalisés" sont toujours plus agressifs encore envers l'étranger, ils ont un besoin d'en faire plus, voire trop..

Un amis de la famille, Polac, est particulièrement anti-.... tout , car lui est français, monsieur!
En fait il ne s'est naturalisé qu'à 46 ans, car avant, il ne voulait pas faire son service en Algérie..., et il ne l'a fait que pour battre « Mitterrand le pro-communiste »

Et parmi ceux qui mettent de l'huile sur le feu où lancent les soupçons, beaucoup en fait ne sont pas tout à fait français, mais ils se sentent plus français que les autres et même plus que les "sangs bleus".
Wikipedia permet de trouver des biographies qui le montrent.

Enfin, le visionnage de l'excellent film de Yves Boisset, Dupont Lajoie, devrait être proposé dans toutes les écoles.

On y voit une grande majorité de gens sympas qui se laissent dicter "une vérité", un peu pour oublier son quotidien pas toujours facile, et une poignée de cons, lâches et manipulateurs qui en profitent.

Marion Borghini a dit…

Bravo à vous La voix de Roms pour votre combat, qui est bien nécessaire aujourd'hui pour combattre les a priori et la bêtise des gens, comme l'illustre parfaitement le premier commentaire ( et effectivement les médias et la politique actuelle sont les principaux acteurs de cette haine primaire)
De tout coeur avec vous !!!
Marion

Jeanne a dit…

Je souris et pourtant ce n'est pas drôle. Mais j'ai dans mes connaissances une jeune femme devenue très agressive avec les "cas soss", les étrangers profiteurs et autres clichés lepenesques. Or, il se trouve que son père est déserteur portugais d'Angola, réfugié dans notre petite ville vers les années 70, sans -papiers, sans ressources. Les soixantehuitards que nous étions l'ont caché, nourri et entrepris les démarches de réfugié politique ... Si Mme Le Pen avait été au pouvoir, notre ami se serait retrouvé au cachot dans les prisons de Salazar, voire exécuté ... Cette jeune femme ne serait pas là ou ne serait pas française ... de souche ! Ignorance et mémoire courte sont les mamelles du racisme ordinaire ...

La voix des Rroms a dit…

Ah ça, on en connaît aussi; les convertis sont les plus extrémistes, généralement. Mais vous avez raison de sourire, il faut sourire, et sourire à leur nez, leur montrer à quel point ils sont pathétiques

Anonyme a dit…

Cambriolé une première fois par des Gitans puis tout récemment par des Roms: c'est à chaque fois un vrai traumatisme. Ce faire dérober son argent et ses bijoux en quelques minutes et qu'on a mis des années à gagner en étant que partiellement indemnisé n'aide vraiment pas à la compréhension. Sans compter sur la valeur sentimentale des bijoux dérobés qui ont marqués des étapes de notre vie et qu'on ne reverra plus jamais. Comment avoir du respect et de la compassion pour des gens qui ne respectent pas les autres et qui font du tort à toute leur communauté par de tels actes. Je suis vraiment indigné et il n'y a pas d'excuses pour de tels comportemlents.

La voix des Rroms a dit…

Oui, c'est un traumatisme de se faire cambrioler. Puisque vous savez qu'il s'agissait de Gitans et de Rroms, cela veut dire que les auteurs ont été arrêtés, et c'est une très bonne chose. Dans ce cas-là, tout porte à croire qu'ils ont été condamnés, en tant que cambrioleurs. Nous ne sommes pas là pour chercher des excuses pour de tels comportements, ni pour avoir du respect et de la compassion pour des gens qui ne respectent pas les autres. Mais pourquoi ces gens-là devraient-ils faire du tort à toute leur communauté par de tels actes, qui leur sont imputables à eux seuls???
Connaissez-vous Christophe Rocancourt? C'est un Français qui a arnaqué beaucoup de gens, notamment des stars de cinéma aux Etats-Unis. Ses actes font-ils du tort à la communauté des Français? Empêchent-ils la France à promouvoir sa culture aux Etats-Unis? Non. Alors...

Enki Enlil a dit…

Le réel problème est que vous participez a créer un amalgame abject entre les gens du voyage et les "roms" provenant des provinces reculées de Roumanie. En faisant semblant de ne pas voir les différences principales qui opposent ces deux populations, vous ne faites que ternir l'image des gens du voyage qui ont une légitimité culturelle sur le sol français, espagnol, italien etc. et les "roms" de Roumanie qui ont clairement un statut "d'immigré clandestin".
De plus, et sans prendre la défense de M. Valls, votre accusation à son encontre n'a aucun sens car il n'appelait absolument pas à la haine raciale, il énonçait seulement un état de fait, à savoir que la condition pure et simple d'immigrés communautaires vivant hors du salariat obligeait par définition mendicité et actes répréhensibles divers et variés. L'amalgame que vous pratiquez donc au sein de votre association est le seul responsable de cette "haine" que vous cherchez soi-disant à dénoncer.

La voix des Rroms a dit…

Mais lisez au lieu de vous offusquer de choses inexistantes! Où voyez-vous l'amalgame? Les gens du voyage et les Rroms, c'est comme les taxis parisiens et les Kabyles: DES Kabyles sont parfois chauffeurs de taxis parisiens comme DES Rroms sont parfois des gens du voyage. Les deux catégories sont de nature différente et ne se comparent pas, tout simplement. Quelle est la différence ou la ressemblance entre un médecin et un blond?

Anonyme a dit…

Merci pour votre travail, et merci de ne pas baisser les bras devant tant de bêtise. Quand je lis les commentaires, je me dis qu'au moins sur la toile je me serai découragée. Bravo pour votre patience.

Anonyme a dit…

Bonjour à tous
C est un devoir moral que de porter secours aux populations qui se réfugient sur le sol français d où qu elles soienr, surtout quand elles viennent de pays en guerre et/ou frappés de famines insupportables.
Donc, je pose la question : pourquoi est ce qu un pays comme la Roumanie, faisant partie de l Europe et profitant de ses aides, affichant un taux de croissance de 2,2% et inondant l Europe de camions rutilants dont les sociétés de transport ravissent quantités de marchés a leurs concurrents d Europe occidentale dont la France en raisonde salaires sans commune mesure, pourquoi donc disais je, la Roumanie ne s occupe t elle pas correctement de ses minorités dont la communauté Rrom?! D autant que l Europe à versé des aides spécifiques. De nombreux témoignages de Rrom font état de la difficulté à obtenir des documents administratifs sans parler de l hostilité des agents et de la population en général, d autres ajoutent que de manière générale quand on est pauvre et qu on ne peut pas donner de dessous de table...
On comprends donc ces hommes et ces femmes lassés du mépris, de la pauvreté qui partent vers des contrees plus accueillantes... Tandis que des empires émergent de ces terres dont ils ont été chassés.

Val B. a dit…

Je suis à la recherche d'informations pour essayer de faire taire les gens qui autour de moi s'affolent de la "recrudescence des vols commis par les roms". Je suis à court d'arguments et n'en peux plus d'entendre les conneries du genre "ils apprennent à leurs enfants à voler" ou "ils ne vivent que de vols".
si vous avez des tuyaux...

La voix des Rroms a dit…

Val B., il est difficile, voire impossible de combattre des conneries avec des arguments rationnels. Avec cette page, nous informons de manière assez complète tous ceux qui veulent vraiment savoir, et pourtant, vous pouvez voir déjà ici certains commentaires, qui ne sont pas les plus véhéments d'ailleurs (nous supprimons les cas graves) que pas tout le monde aime savoir. Statistiquement, il y a plus de délinquance dans les familles des ministres actuels que parmi les Rroms. Mais rien ne sert à montrer la lune au chien qui s'obstine à regarder le doigt. Mieux vaut lui montrer combien il est stupide de suivre du regard le doigt :)

Arlé' a dit…

Bonjour!

Personnellement, je suis lassée de voir ces stéréotypes sur les minorités ethniques (arabes, noirs, roms etc..). Je me rends compte qu'en fait, outre l'image montré dans les médias ou qui subsistent dans les préjugés et l'inconscient collectif, on ne sait rien de ces peuples, et ils n'ont pas souvent la parole (en fait, je n'ai jamais vu des roms se faire interviewé par des journalistes par exemple, à l'inverse de politiciens ou encore de passant s'exprimant dans la rue!) Et du coup, je me pose des questions. Je vois qu'il y a également beaucoup d'amalgames. Notamment, entre les différents groupes internes à chaque ethnies, et aussi arabes/ noirs/ roms -> voleurs, etc...
J'ose croire qu'ils ne sont pas tous ainsi (et je pense avoir raison), après tout, il y a 66 millions de français, et tous ne sont pas aussi voleurs, gentils les uns que les autres. Je pense que c'est l'aspect "communauté" un peu fermée, qui fait que l'on croit que lorsqu'un individu d'un groupe vole, c'est tout le groupe qui est considéré comme voleur.
Ce qui me fait doucement sourire aussi, c'est que dans ma famille, face aux infos, à des faits divers, j'entends toujours la même sorte de discours raciste ou discriminatoire, alors que mes grands-parents sont des immigrants qui sont venue en France au temps de Salazar. C'est assez compliqué de résoudre une situation problème (parce qu'il y'a quand même des voleurs, violeurs, etc.. chez ces peuples) sans avoir l'opinion de chaque parti.
J'exprimais juste une pensée, une simple observation, ce commentaire n'a pas de question ou autre. ^^
D'ailleurs, j'ai été surprise de voir que Roms =/= Roumains. (En même temps, ça semblait paradoxal, puisque les premiers sont apatrides, ils ne peuvent pas être défini citoyen d'un quelconque pays). Bref, en tous cas, je suis tombé sur votre blog et il apporte quelques éclaircissements, merci! ^^

ploplo a dit…

Salut!
Bravo pour votre courage et votre boulot d'information (et pas seulement). Pas facile de faire de la pédagogie au milieu du brouhaha de désinformation, de contre vérités et d'expressions douteuses qui sont reprises à longueur de journée par les grands médias.
Juste un petit bémol, je ne pense pas que célébrer le fait que des personnes aient été arrêtées par la justice fRancaise soit nécessaire, quand on sait les conditions de jugement, de détention, de mauvais traitements, dans un système politico-judiciaire qui sert surtout au maintien des privilèges...
Solidarité et coopération contre toutes les frontières, ET contre toutes les prisons, ET contre tous les petit chefs ridicules qui veulent nous dire comment penser :)

Anonyme a dit…

Très bonne initiative que ce petit blog, il est une source d'argument intéressante pour traiter la xénophobie.

Camille a dit…

Je suis si triste de vivre dans un pays envahi par le rascisme... Merci pour votre blog qui explique bien les choses, j'ai beaucoup appris. Je me posais beaucoup de question sur mes voisins proches qui me remplissent de timidité à chaque croisement. J'aime les gens qui sucitent l'intérêt et qui assument leur culture et leur différence. Vous êtes beaux :)